Art- Médiation culturelle

Est-ce que les femmes doivent êtres nues pour entrer au musée ?

guerrillagirls.com

Si en 2020, le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) affiche un taux de 33 % d’œuvres de femmes où les artistes d’aujourd’hui et de demain vont-elles trouver leurs modèles ?

Lire la  » Sous-représentation des femmes artistes : comment les musées tentent-ils d’y remédier?  » de Fanny Bourel – Radio-Canada

Allô Fanie, pour le mois de l’histoire des femmes (octobre) on cherche quelqu’un pour animer
 » Les femmes dans les arts  ».

Cela t’intéresse ?

– La Parolière

Je ne suis ni experte en histoire de l’art et du féminisme mais j’incarne les deux à la fois !

Récemment, j’ai été choquée de trouver que des hommes sur une page entière de photographes célèbres !!

– Fanie

Donc, j’ai répondu à l’appel de La Parolière et j’ai conçu l’activité pour animer  » Les femmes dans les arts  ».

Pour inscription- voir ci-bas ou cliquer sur le logo

LES FEMMES DANS LES ARTS

C’EST QUOI

Un atelier-conférence pour une brève relecture du passé parce que le contexte socioculturel oblige pour comprendre les 5 obstacles clés causant l’invisibilité des femmes dans les arts. Qu’en est-il aujourd’hui, même si nous n’avons plus besoin de signer sous un nom masculin ou d’un mari ? Qui sommes-nous ?

DÉROULEMENT

Durée : 3h

Déroulement en alternance de blocs d’information d’ici et d’ailleurs et de séances interactives où chacune repart avec son kit de participation.

  1. Présentation de Fanie Lebrun, artiste multidisciplinaire au profil atypique avec courte vidéo pour un état de fait en statistiques.
  2. Appréciation de 4 femmes pour illustrer leurs défis et cela se combine à un jeu d’association pour découvrir les obstacles clés des femmes dans les arts.
  3. S’amuser à replacer sur la ligne du temps les 9 périodes marquantes dans la chronologie de la préhistoire à la période post-1945.
  4. Mention d’actualité de 3 artistes régionales et 3 artistes autochtones et une artiste inusité à lire, voir et entendre. Ensuite, une discussion ouverte sur qui sont les artistes contemporaines qui vous ont marquées et pourquoi ?

Il sera possible de repartir avec la liste des liens menant au vidéo de présentation et aux artistes mentionnées ainsi qu’avec le jeu d’association et la ligne du temps comme relais pour faire connaitre
la cause et la présence des femmes dans les arts.

POURQUOI

Les femmes dans les arts

Par ce vide, il y a un plus fort intérêt à se pencher sur les artistes contemporaines régionales et autochtones pour ressentir leur proximité dans le temps et le territoire et d’en faire la promotion.

Courte bio

Fanie Lebrun, artrepreneure – ni experte en histoire de l’art ni dans la cause féministe, elle connait le topo par passion et curiosité en étant témoin tout en le vivant en tant qu’artiste multidisciplinaire (photographie, écriture et illustration minimaliste). Avec un parcours atypique et autodidacte, c’est à la recherche de modèles qu’elle remarque que celles-ci sont rares, et ce, depuis longtemps. Ayant parcouru les plus grands musées du monde, elle a souvent vu les femmes sur les tableaux et beaucoup moins sur les vignettes en tant qu’artistes.

Mission : accompagner chaque femme dans la solidarité, le partage et l’entraide pour qu’elle découvre ses forces, développe son potentiel et s’épanouisse pleinement.

laparoliere.org

Les femmes dans les arts, par Fanie Lebrun
Le mercredi 27 octobre, de 18 h 30 à 21 h 30

Événements gratuits

Inscriptions requises

Les femmes non-membres sont les bienvenues.

Inscription

Par téléphone au 819 569-0140

Programmation complète

Sur demande

activité interactive

des images et des mots

« Si tu ne fais pas de la place à l’abondance, ça se peut qu’elle n’entre juste pas.
Fais-le vide pour accueillir, libère-toi pour recevoir. »

TEXTE: FANIE LEBRUN TIRÉ DE « L’UTILE DE L’ANODIN »

PHOTO: FANIE LEBRUN, BAIE DE HALONG, VIET NAM

DES IMAGES ET DES MOTS

(Date et heures – à confirmer)

par visioconférence

Tiré d’une exposition sur l’art de rue photographié -au sens large et général. Avec une présentation de quelques images issues des 5 continents et vécues par des expériences de sac à dos, fébrile et aiguisée.

Les images défileront et à mesure vous découvrirez des aspects des images qui s’inventent par l’interprétation ou trouvent écho par leur contexte.

C’est quoi ?

Cette activité vise à créer de l’échange à partir de quelques photos extraites de l’exposition ‘’ La constance de l’éclectique ’’. Des images qui ne manqueront pas de susciter la discussion !

Déroulement ?

Présentation en partage d’écran pour illustrer les propos lors de la période d’échanges avec une vignette courte, concise et attrayante.

  • Présentation de l’activité
  • Tour de questions
  • Tour de création

Pourquoi ?

S’enrichir de la beauté des objets et de la diversité des points de vue, ce qui permet un mesclun d’échange de découverte.

Pour des gens ayant accès à un ordinateur et une envie de divertissement socioculturel.

Arthur Schopenhauer, philosophe allemand, réfléchissait à l’art et cela lui semblait ce qui parle le plus au corps et à l’âme. À l’époque où les ordinateurs et téléphone font parfois écran aux expériences humaines, poursuivons la réflexion. Comment susciter les occasions d’échanges et de rencontres pour nourrir la vivacité de la vie culturelle

Cette activité est une occasion hybride d’explorer le monde des images et des mots à la fois

Inspiré du VTS- visual thinking strategy: 3 questions – qu’est-ce que vous voyez? qu’est-ce qui vous fait dire cela? autre chose à dire de plus?

Inspiré de Guylaine Cliche, Auteur.e de ma vie – qu’est cela vous fait ressentir? avez-vous des souvenirs qui émergent? une énergie ou une vibration?

Cela défile telle une spirale et par palier, les gens ajoutent une question et au 2/3 de l’activité,

les gens volent de leurs propres ailes et complètent le tour de spirale individuellement des 6 questions

et écrivent et partage en toute liberté.

À la présentation de cette photo, voici le texte que cela a inspiré :

 » La main vieille qui a attendu et mûrie

l’idée, une vie durant avant d’oser noircir

la pureté d’une page blanche et offrir

dans la créativité le fruit de son

existence par la sagesse acquise et offerte. « 

– par Joseph E. M. Jean-François M.

Photo: Fanie Lebrun, Hanoi,

Viet Nam 2016 – Temple de la Littérature

Si vous souhaitez découvrir l’écriture par le ressenti et voir le calendrier des atelier

visitez le site de Guylaine Cliche

Livre pour une démarche personnelle d’écriture par le ressenti courant de vie : www.guylainecliche.com/

webinaire, expo, constance, éclectique

Photo: Fanie Lebrun, Atelier d’écriture

Sherbrooke 2019

À propos

Cela prend des leviers pour les profils atypiques et leur entourage (famille, ami.es, intervenants, etc.) pour se dire et être entendu.e et possiblement trouver des stimulations multidimensionnelles.

En savoir plus

10 questions

Le profil atypique est large et flou à la fois! Débutons par l’angle des SurExcitabilités de Dabrowski

Cela est un exercice pour vous donner un aperçu, si vous hochez de la tête à plusieurs reprises, vous êtes à la bonne place et vous trouverez certainement d’autres informations utiles sur ce site.

En savoir plus

Contact

Artrepreneure

pour que les arts et la culture soient au service de la communauté.

Si la simplicité fait des miracles,
les idées font de la magie !

En savoir plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment cette page :